La contention

 

La contention, l’étape incontournable qui suit le traitement orthodontique actif                

 

Elle a pour rôle de consolider le déplacement dentaire et les résultats faisant suite à un traitement orthodontique, après la dépose d’un appareil dentaire.

Elle vise par ailleurs à réduire les problèmes de réapparition de l’anomalie sur le court et le long terme.

 

Qu’est-ce qu’un appareil de contention ?                

 

Cette étape est incontournable après tout traitement d’orthodontie pour éviter tout risque de réapparition d’une malocclusion initiale. Elle a pour rôle de consolider les résultats faisant suite à des traitements orthodontiques. Elle vise par ailleurs à réduire les problèmes de réapparition de l’anomalie sur le court et le long terme.

La pose d’un appareil de contention survient systématiquement juste après la dépose d’un appareil dentaire et contribue à lutter contre le phénomène du vieillissement dentaire physiologique avec l’âge.

Selon la technique utilisée et le type de malocclusion, il existe des appareils de contention fixes et amovibles.

  • La contention collée fixe

    On utilise généralement cette technique dans le cas d’une orthodontie vestibulaire ou d’une orthodontie linguale.

     

    1.png

    Exemples de contention fixes

     

    S’il s’agit d’un appareil de contention fixe, la durée minimale du port est de 2 ans. Cette durée peut s’étendre jusqu’à 10 ans, voire un port à vie selon le cas.

  • La contention amovible

     

    2.png

    Exemples de contention amovibles par gouttières thermoformées

     

    3.png

    Exemples de contention amovibles par « palais » en résine

     

    Lorsque la contention est amovible, la durée du port d’un appareil de contention est très variable. Cela peut être de 8h sur 24, de 15h sur 24 ou de 24h sur 24 selon la prescription de votre orthodontiste.

 

Eviter la récidive d’une malocclusion initiale avec la contention dentaire                

 

Il n’existe aucun traitement définitif en orthodontie tant chez adulte. Il en va de même dans le cas des traitements orthodontiques chez les plus jeunes sujets comme les enfants ou les adolescents avec des dents qui pourront être amenées à légèrement migrer avec l’âge en fonction du type de la malocclusion initiale.

Le port d’appareil de contention dentaire en orthodontie joue un rôle primordial et sera toujours individualisé.

Beaucoup de facteurs peuvent en effet modifier la qualité de traitement d’une malocclusion initiale. En plus de la récidive « naturelle » de cette malocclusion, on notera que la perte d’unités dentaires, le phénomène de vieillissement ou encore l’affaiblissement du parodonte, pourront aggraver le phénomène de migration dentaire.

 

Les différentes variantes de récidives                

 

Les nouvelles formes de pathologies cliniques faisant suite à des récidives prennent généralement différents aspects comme :

  • L’encombrement dentaire qui est la forme de récidive la plus classique de même que la nouvelle apparition du surplomb incisif où les dents maxillaires ont tendance à se déplacer davantage vers l’avant.
  • Un autre cas fréquent d’anomalie : une nouvelle avancée de dents inférieures et supérieures. Celles-ci se replacent loin devant, ne permettant donc pas aux lèvres de se toucher.
  • On citera également la béance dentaire. Cette forme de pathologie, la plupart du temps d’origine fonctionnelle, se traduit par un écartement entre les incisives supérieures et inférieures. Le sujet éprouve alors une grande difficulté à couper les aliments.
  • On notera enfin l’apparition d’un articulé dentaire inversé de type latéral ou antérieur au niveau incisif.

 

La contention: une mesure préventive contre les récidives                

 

En fonction de l’âge du patient traité, l’orthodontiste pourra choisir entre différentes techniques et si besoin les combiner. Il existe ainsi une technique de contention pour les enfants, une autre pour les adolescents et encore une autre pour les adultes.

Parmi tous les types d’appareils dentaires, la contention fixe ou la contention amovible sont un passage obligé après la phase active du déplacement dentaire orthodontique.

 

4.png

Exemple d’une contention fixe collée combinée à une contention amovible de port nocturne chez cette patiente adulte ayant bénéficié d’une reprise d’alignement après un premier traitement sans mise en place de contention

 


Mots-Clés