Les traitements d'interception

Les traitements d'interception sont entrepris durant l'enfance. Ils constituent le premier niveau d'intervention d'un traitement régulier d'orthodontie.

Ils sont prescrits après le dépistage précoce chez le jeune enfant de problèmes au niveau des dents de lait ou en denture mixte.

Nous invitons systématiquement les parents à observer leurs enfants et à venir consulter directement leur orthodontiste.

Les symptômes indiquant le besoin d'un traitement d'interception chez le jeune enfant

Voici quelques petites choses à rechercher et qui peuvent signifier que votre enfant a besoin de voir un orthodontiste :

  • Une perte précoce ou tardive des dents de laits
  • Des difficultés pour mastiquer ou mordre des aliments
  • La respiration par la bouche
  • La succion d'un doigt ou du pouce
  • Les dents encombrées, mal-placées ou bloquées
  • Des craquements articulaires lors de l'ouverture ou de la fermeture de la bouche
  • Les dents qui s'engrènent de façon anormale ou qui ne joignent pas.
  • Les mâchoires et les dents qui ne sont pas en harmonie avec le reste du visage
  • Les chevauchements des incisives autour de l'âge de sept ou huit ans.


Pour en savoir plus : « Signes d'alertes » pour consulter un orthodontiste spécialiste.


L'objectif d'un traitement d'interception est d'intervenir de façon préventive pour éviter que la situation ne s'aggrave.

Il s'agit d'une orthodontie fonctionnelle pendant laquelle le praticien va tenter de restaurer les conditions normales d'un développement harmonieux et équilibré des arcades dentaires et des mâchoires.

Durant cette étape, il peut être fait appel à des spécialités complémentaires telles que :

  • l'ORL,
  • l'Orthophonie,
  • l'Ostéopathie,
  • la Posturologie.

La phase d'interception en orthodontie se situe entre l'âge de 3-4 ans et l'âge de 11-12 ans, âge à partir duquel elle se justifie moins.

L'orthodontiste pourra avec une parfaite collaboration de l'enfant et des parents agir directement sur la croissance des maxillaires grâce à l'emploi d'appareils fonctionnels amovibles et parfois d'appareillages fixes avec des « bagues » selon la situation à traiter.

Vous trouverez à titre pédagogique quelques exemples de traitement d'interception chez l'enfant.

Lien vers appareils + exemples traitements
En savoir plus : Galerie pédagogique


Les traitements d'interception n'excluent cependant pas à l'adolescence le recours à un appareillage fixe avec des « bagues » pour peaufiner l'alignement dentaire et les relations entre les arcades afin de satisfaire à toutes les exigences de la finalité thérapeutique d'un traitement d'orthodontie.

Pour en savoir plus : Les traitements chez l'adolescent

Vous trouverez à titre pédagogique quelques exemples de traitement d'interception suivis d'une 2ème phase de traitement à l'adolescence.

Lien vers appareils + exemples de traitements
En savoir plus : galerie pédagogique

Un traitement précoce permettra à votre orthodontiste de :

  • Corriger et orienter la croissance de la mâchoire de votre enfant pour aider à un bon alignement les dents définitives et à un beau profil.
  • Réguler la largeur des arcades supérieures et inférieures
  • Créer plus d'espace pour les dents qui se chevauchent
  • Eviter plus tard le besoin d'extraction de dents définitives
  • Corriger la succion d'un pouce ou des doigts
  • Corriger les problèmes d'élocutions mineurs

Traitement d'interception : dans quel cas ?

Un traitement d'interception est préconisé dès l'âge de 3-4 ans jusqu'à l'âge de 11-12 ans.

Il existe alors des cas précis où l'orthodontiste spécialiste recommande cette intervention :

  • Les incisives sont décalées et béantes, pouvant altérer la mastication, mais aussi l'élocution ;

  • Les incisives supérieures « rentrent » dans les dents inférieures, engendrant une détérioration précoce de la dentition et pouvant faire dévier la mâchoire ;

  • Très mauvais positionnement des incisives, altérant l'esthétique de la dentition et causant des problèmes fonctionnels;

  • Etroitesse et déséquilibre de la mâchoire supérieure provoquant une asymétrie au niveau de la mandibule ;

  • Espace insuffisant entre les dents et mouvements d'autres dents, compromettant la position des dents à venir;

  • Interférences constatées entre les dents, provoquant un mouvement intempestif de la mâchoire, accélérant l'usure des dents.

  • Succion chronique du pouce ou d'un autre doigt, à l'origine de mouvements des dents avec risque de traumatisme et pouvant déformer les mâchoires.

  • Double rangée de dents

Face à ces différents problèmes, l'orthodontiste peut intervenir le plus tôt possible pour rétablir des conditions optimales de croissance, augmentant alors les chances que les dents définitives puissent se développer « normalement ».


Pour les parents, il n'est pas toujours facile de savoir que son enfant pourrait avoir besoin d'un traitement orthodontique.
D'après les recommandations de l'Association Américaine des Orthodontistes, il serait judicieux en l'absence de « Signes d'alertes » chez le jeune enfant de consulter systématiquement un orthodontiste pour un premier bilan vers l'âge de 7 ans, au moment où les premières dents définitives font leur apparition. /

Si vous constatez un ou plusieurs « Signes d'alertes » ou si vous avez un doute n'attendez pas !

Contactez directement notre Cabinet d'Orthodontie à Strasbourg pour planifier un rendez-vous « Bilan orthodontique ».

Un traitement précoce donnera à votre enfant un sourire magnifique et plein de santé pour l'avenir.

Article rédigé par le praticien le 04/03/2019

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr
UFSBD