retour
retour

Orthodontie fonctionnelle

 

L’Orthodontie Fonctionnelle est une approche de l’orthodontie qui envisage la dentition dans sa liaison avec le reste du corps.

 

Elle s’attache donc à traiter les dents en tenant compte de l’ensemble des fonctions de l’organisme.

Galerie

Découvrez notre galerie traitement à but pédagogique et qui vous permettra de voir les possibilités de traitement.

En savoir plus

 

 

L’objectif de l’orthodontie fonctionnelle est de rétablir un équilibre au niveau du couloir dentaire situé entre les lèvres, les joues et la langue et de favoriser ainsi une croissance faciale harmonieuse.

 

Il faut savoir que cette branche de l’orthodontie se destine surtout aux enfants qui sont en pleine phase de développement (entre 5 et 11 ans).

 

Chez ces jeunes patients, l’atteinte des objectifs est très rapide et la stabilité des résultats à long terme du traitement est optimisée.

 

Cette approche s’intéresse particulièrement aux fonctions que sont la mastication, la respiration, la déglutition et la posture.

 

Une mastication déséquilibrée ou une mauvaise déglutition peuvent s’opposer au développement harmonieux de la mâchoire.

 

Au contraire, une évolution positive de ces fonctions permettra aux arcades dentaires de se développer suffisamment pour un bon alignement des dents futures.

 

Les principales fonctions

La respiration

 

Elément essentiel qui doit se faire en dehors de tout effort physique par le nez, de jour comme de nuit.

 

La respiration nasale permet un bon développement des sinus, avec une croissance harmonieuse des pommettes et du palais.

 

Une respiration buccale entraîne une position basse de la langue pour pouvoir respirer et ne sollicite plus la croissance du maxillaire.

 

 

La déglutition

 

Deux mille fois par jour nous avalons notre salive en serrant légèrement les dents pour déglutir.

 

Il est néfaste qu’à cette occasion les muscles des lèvres, des joues ou de la langue viennent perturber ce contact.

 

Si la langue appuie sur les dents, celles-ci pourront partir peu à peu en avant.

 

Chez le nourrisson, en l’absence de dents, les lèvres se ferment pour aspirer le lait et la pointe de la langue s’appuie derrière celles-ci.

 

La persistance de ce mode de déglutition « infantile » chez l’enfant entraînera une déformation de la zone antérieure selon l’endroit où la langue trouvera son nouvel appui (béance, palais étroit dents supérieures ou inférieures en avant).

 

La prise en compte du rôle de la langue dans la croissance est donc essentielle.

 

 

La mastication

 

Pour assurer un développement symétrique de la mâchoire supérieure les dents doivent entrer alternativement en contact de chaque côté lors des cycles de mastications.

 

Souvent l’on a tendance à privilégier un côté de la bouche pour manger si bien que la mâchoire inférieure se déplace de ce côté de lors de la mastication.

 

L’occlusion dentaire (contact entre les deux mâchoires) sera à la longue perturbée.

 

 

La posture

 

Le corps est une corde musculaire qui doit se tendre verticalement. Un trouble de la posture (scoliose…) peut modifier l’équilibre et la croissance des mâchoires.

 

L’orthodontie fonctionnelle fait régulièrement appel à l’ostéopathie et l’orthophonie pour un développement naturel de ces fonctions.

 

 

TRAITEMENTS PRÉCOCES

Succion du pouce ou d’une tétine

La succion du pouce ou d’une tétine porte le nom de succion non nutritive.

 

Cette attitude est un besoin inné, instinctif que le bébé développe déjà dans le ventre de sa maman.

 

Toutefois, vers l’âge de 3-4 ans, il est préférable de cesser cette mauvaise habitude.

 

En effet, plus cette succion perdure et plus les conséquences sur les dents et les mâchoires seront importantes à corriger.

 

Si votre enfant ne parvient pas stopper tout seul cette mauvaise habitude, nous pourrons l’y aider en lui proposant différentes solutions adaptées à son âge.

 

 

Etroitesse du palais

Pour assurer une bonne mastication  toutes les dents supérieures doivent recouvrir les dents inférieures, comme le couvercle d’une boîte.

 

Si ce n’est pas le cas chez votre enfant, nous vous proposerons dès le plus jeune âge un appareil amovible fonctionnel pendant 6-8 mois pour développer l’arcade dentaire supérieure comme illustré ci-dessus.

 

 

Décalage vers l’avant des dents du haut ou du bas

Lorsque ces malocclusions sont d’origine héréditaire, un traitement précoce ne permettra pas de régler totalement la situation mais assurera un meilleur développement et une bonne socialisation de votre enfant.

 

Lorsque l’origine est d’ordre fonctionnelle, un traitement précoce permettra d’avoir un impact favorable sur la croissance.

 

En période de croissance, les corrections obtenues seront à la fois dentaires et squelettiques.

 

Par la suite, à l’adolescence elles ne seront que dentaires.

 

Les appareils peuvent être fixés ou amovibles.

 

 

Perte prématurée de dents de lait

La nature  n’aime pas le vide.

 

Lorsqu’une dent de lait est perdue ou enlevée prématurément, les dents à proximité de la zone d’édentement auront tendance à se déplacer.

 

L’espace dédié à la dent définitive aura tendance à se refermer jusqu’à perturber toute la séquence d’éruption.

 

Si nécessaire, en fonction du stade dentaire, nous vous proposerons un mainteneur d’espace pour permettre aux dents définitives d’évoluer dans de bonnes conditions.

 

 

 

Dr Eric Ursat Orthodontie Bas-rhin (67) – Alsace

Ititnéraire
RDV En ligne
+33 3 88 60 15 44